BOURSE DE LYCÉE 2020.2021

La campagne des demandes de bourse de lycée pour l’année scolaire 2020-2021 est ouverte et se terminera le 7 juillet 2020.

Le formulaire-papier de demande de bourse ainsi qu’un note d’information sur la procédure ont été envoyés par mail aux familles.

Pour les élèves percevant déjà une bourse de lycée, il est inutile de refaire un dossier sauf en cas de redoublement ou de changement d’orientation. La bourse sera reconduite automatiquement pour la rentrée scolaire 2019-2020 (une demande de vérification des ressources pourra être demandée par le service académique des bourses selon les situations).

Illustration : logo étudiant.gouv.frPour les élèves actuellement en terminale qui seront étudiants à la rentrée 2019-2020, le dossier de bourse à réaliser est un dossier social étudiant auprès du CROUS. En cas de redoublement, le service académique des bourses demandera une vérification de ressources.
Les étudiants doivent remplir le dossier social étudiant (DSE) chaque année.

Pour en savoir plus sur les aides et bourses pour les étudiants, cliquez ici.


La bourse au mérite

C’est un dispositif destiné à compléter l’attribution d’une bourse de lycée. Les élèves boursiers ayant obtenu une mention Bien ou Très bien au diplôme national du brevet se voient attribuer automatiquement la bourse au mérite.

Ce complément est versé pendant toute la scolarité jusqu’à la fin du cycle conduisant au baccalauréat afin de les aider dans la poursuite de leurs études.

Le montant annuel de la bourse au mérite, complément de la bourse de lycée, varie en fonction de l’échelon de la bourse, de 402 euros (1er échelon) à 1 002 euros (6e échelon). La bourse au mérite est versée en trois fois en même temps que la bourse de lycée.

Des primes complémentaires à la bourse sont allouées selon la scolarité du boursier

  • Prime d’équipement

D’un montant de 341,71 euros, elle est versée en une seule fois avec le premier trimestre de la bourse aux élèves de première année de certaines spécialités de CAP, de bac professionnel, de bac technologique ou de brevet de technicien. Cette prime est attribuée automatiquement en fonction de la spécialité de formation.

  • Prime à l’internat

Cette prime est accordée à tous les élèves boursiers nationaux scolarisés en internat. La prime à l’internat d’un montant forfaitaire annuel de 258 euros est strictement liée au statut d’élève boursier.
Les familles n’ont pas de demande à remplir, cette prime est attribuée automatiquement aux élèves boursiers internes. Elle est soumise aux mêmes règles de gestion que les bourses. La prime est versée en trois fois par déduction sur la facture des frais de pension.

  • La bourse pour les 16-18 ans qui reprennent leurs études

Les jeunes de 16 à 18 ans qui ont abandonné leur formation et reprennent des études à finalité professionnelle peuvent bénéficier d’une prime de reprise d’études, complément de la bourse de lycée. Cette prime peut être attribuée aux jeunes qui :

  • reprennent leurs études après une interruption de scolarité d’au moins cinq mois
  • ont droit à une bourse nationale de lycée au moment de leur reprise d’études

Cette prime, d’un montant de 600 euros, s’ajoute à la bourse de lycée. Au total, le montant annuel versé est au moins de 1000 euros par an.

Elle est versée en trois fois, en même temps que la bourse.

Une démarche en trois temps

1 – S’inscrire dans un lycée pour reprendre une formation

2 – Se renseigner sur le droit à bourse auprès du secrétariat de l’établissement d’accueil

3 – Faire sa demande de bourse: une fiche renseignée par l’établissement d’accueil complétera la demande de bourse.

FONDS SOCIAL LYCÉEN

Le fonds social collégien et le fonds social lycéen sont des aides destinées à répondre aux difficultés des familles à faire face à des dépenses de scolarité et de vie scolaire de leur enfant. Il peut s’agir de tout ou partie des frais d’internat, de demi-pension, de transport, de sorties scolaires, d’achat de matériels de sport, de fournitures et manuels scolaires.

De quoi s’agit-il ? Vous pouvez bénéficier de fonds social si votre enfant est scolarisé dans un collège ou un lycée public, ou dans certaines classes d’un établissement privé sous contrat. L’aide d’un fonds social vous permet de faire face à des dépenses de scolarité ou de la vie scolaire.

Il peut s’agir notamment des dépenses de transport et des sorties scolaires, de soin de l’enfant (soins bucco-dentaires, achat de lunettes, d’appareils auditifs…), en vêtements de travail, en matériels professionnels ou de sport, en manuels ou fournitures scolaires.

À noter :

Cette aide peut également être complétée par une aide du fonds social pour les cantines.

Comment en bénéficier ?

Le chef d’établissement informe à la rentrée les familles de la possibilité de bénéficier de cette aide. Vous devez retirer un dossier au secrétariat de l’établissement et le retourner, avec les justificatifs réclamés. Une commission, présidée par le chef d’établissement, étudie chaque dossier et donne son avis sur les demandes. Le chef d’établissement informe ensuite les familles des décisions les concernant.

Attribution de l’aide :

L’aide peut prendre la forme d’une somme d’argent versée ou d’une prestation en nature. Elle est versée à la famille ou au responsable légal de l’élève. S’il est majeur, elle peut lui être versée personnellement.

Aides pour la cantine

Les familles d’enfants collégiens ou lycéens peuvent, sous certaines conditions, obtenir une aide financière pour payer la cantine. Vous devez pour cela vous adresser à l’assistante sociale du collège ou du lycée ou au secrétariat de l’établissement scolaire.

L’aide est attribuée par le chef d’établissement. Il informe les familles et les élèves de l’existence du fonds social et des conditions d’attribution de l’aide.

Les familles reçoivent une aide afin de payer, en tout ou en partie, les dépenses liées aux frais de restauration.